Chers amis des Hautes Tours (part 2)

Old vintage retro compass on ancient world map. Vintage still life. Travel geography navigation concept background.

A la découverte du Nouveau Monde – Jour 17

« Chers amis des Hautes Tours,

Je profite d’une accalmie pour vous donner des nouvelles. Le temps s’est refroidi au Pays des Plaines Plates et la nuit tombe désormais beaucoup plus tôt.

L’adaptation de Pré-Ado Blasé, de Clown Jovial et de Petit Tyran se passe au mieux. Ils n’ont pas encore le dialecte des autochtones du Pays du Maroilles mais petit à petit, on sent que les « A » deviennent des « O » et que les « C » deviennent des « H » : « Momon, fait froid ichi… »

Nous avons découvert que se tenait pas loin de chez nous un marché le Jour du Grand Repos. Hélas, nous soupçonnons les marchands de la terre du Golf Verdoyant de changer les prix dès qu’ils nous voient car ils savent que nous venons du Pays des Hautes Tours. A l’avenir, nous chercherons donc nos provisions un peu plus en avant, vers le Comté des Routes Pavés ou la Terre des Sinistres Chicons.

Nous avons eu notre première fête samedi dernier pour célébrer les quarante printemps d’Amélie dite « La Belle ». De nombreux fûts de Houblon Euphorique ont été crevés pour l’occasion et plusieurs bêtes ont été sacrifiées. Ça fut une fête merveilleuse et j’ai pu renouer avec des descendants d’anciennes tribus que j’avais perdus de vue.

Ce que j’ai complètement perdu de vue par contre, c’est la maitrise de la Locomotion.
Mon Maitre de Carriole, un certain Arnaud le Vociférant, juge en effet ma conduite « hasardeuse » voire « meurtrière ». Il faut dire qu’à l’approche d’un quelconque danger, j’ai tendance à fermer les yeux, lâcher les manettes et fuir de la Carriole en hurlant. Il parait que c’est « complètement con comme attitude ». Mon aimé, le valeureux Toujours Parisien, a eu la bravoure de me faire faire quelques mètres. Verdict ? Très encourageant puisque depuis, il cherche à d’embaucher un Intendant qui serait chargé de conduire la Carriole.

A part ça, Se Lèche le Cucul, notre félin apprivoisé ne rentre plus la nuit. Il chasse désormais tous les soirs au crépuscule dans les hautes Herbes Folles, au milieu des Terres de la Blonde Vergeoise. Il nous a déjà ramené une betterave à moitié moisie et une feuille de chicorée. Nous pensons que sa naissance au Pays des Hautes Tours en a, hélas, fait un connard de Hipster Vegan.

Ce soir, j’ai la chance de partager mon souper avec une partie de la tribu de Potin Incroyable, l’ouvrage consacré aux tribulations des Célèbres Eminences à laquelle je participais. Ils se déplacent dans la Commune du Majestueux Beffroi pour effectuer une enquête sur les moeurs des autochtones en matière de Déchiffrage Visuel. J’envisage de les mener à une taverne où, parait-il, le Houblon Euphorisant coule à flots parmi les épaisses tartines de maroilles.
je commanderai bien évidemment à mon retour une Carriole à Péage.

J’espère avoir bientôt de vos nouvelles. Nous tâchons d’envoyer des missives dès que le temps nous le permet. Je dois vous laisser mes amis car Arnaud le Vociférant doit me faire faire des tours de Ronds Du Diable en Carriole dans quelques minutes.

A très vite et que dieu vous garde,

Votre dévouée, Perrine de Campagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s