« Juste une fois s’il te plait… »

desperate young man showing clasped hands, pretty please asking help forgiveness

 

 

 

 

« Allez, une fois, juste une fois s’il te plait… »

Dix minutes que Camille, mon mari, me suppliait dans la cuisine…

« S’il te plait, juste une toute petite fois, ça fait TROP longtemps, j’en peux plus ! » 

« Cam ! Non ! Pas ici ! Pas en pleine journée pas comme ça, ça ne se fait pas ici ! On n’est pas à Paris ! Je connais tout le monde ! Qu’est-ce qui te prend sérieux ?!  » 

Il ne lâchait rien, ça commençait sérieusement à me saouler et pour être tout à fait honnête, ce côté un peu obsessionnel m’inquiétait.

« Les enfants ne sont pas là, allez !!! On a plusieurs heures devant nous ! Qu’est-ce qui t’arrive Perrine ? T’adorais ça quand on était à Paris, on le faisait tout le temps, n’importe où ! T’étais même pire que moi ! » 

« Cam, arrête, justement on n’est plus là-bas ! Je ne suis plus comme ça, tu vois bien que les gens ici ne sont pas comme ça. Contrôle-toi merde ! ou attends d’être à Paris. »

« Allez, personne n’en saura rien, laisse-moi le faire une fois, juste une fois. Ça me manque trop…après je suis frustré et je pète un plomb ! »

« Cam, j’ai déjà été hyper claire là-dessus, tu le fais autant que tu veux à Paris, je ne veux rien savoir…mais pas ici ! T’as déjà vu comment on te regarde quand tu le fais, j’ai honte… les gens ont pitié Cam…et moi j’ai ma famille ici, mes frères et soeurs, mes parents… J’ai mes deux grands-mères ici Camille ! Je veux pas qu’on te voit faire ça. Je te jure, c’est vraiment un truc qui choque beaucoup les gens par ici, c’est pas dans les mentalités, tu te rends pas compte… »

« Je sais mon amour, mais une fois , juste une fois, j’en ai BESOIN et je te promets que je ne le ferai plus jamais ! »

« Une fois ? Une seule fois et plus jamais ? Tu me le promets ?! Cam, on est partis de Paris à cause de ça alors jure-moi qu’ici, à Lille, si tu le fais, ce sera la seule et la dernière fois !

« Promis. Et si tu veux, on le fait loin de la maison… »

 

Voila, on est parti il y a plus de deux heures maintenant…On a roulé à travers les champs, traversé plusieurs villages, quelques zones industrielles et on fini par trouver l’endroit idéal, une petite clairière isolée, derrière une ferme abandonnée, loin de tout…

On s’est garé. Il s’est retourné vers moi et m’a souri. J’étais hyper nerveuse, je crois bien que j’ai vérifié plus de mille fois qu’il n’y avait vraiment personne dans les environs…Il commençait à faire chaud dans la voiture, j’ai enlevé mon manteau…

Et ça fait quarante minutes maintenant, qu’assise sur un tas de bois, je regarde mon mari, heureux comme un gosse, appuyer frénétiquement sur le klaxon de sa bagnole en insultant les vaches…

 

 

 

3 réflexions sur “« Juste une fois s’il te plait… »

  1. Clem 10 février 2017 / 16 h 39 min

    je l’adore mon Camille ! je le vois d’ici 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s